Bénin

20 mars 2006

Quelle chance !

Quelle chance ! quand tu es sahélien... cet accès à la mer.
La mer est providence, le port est providence, et ils sont nombreux à venir chercher les France au revoir dans le port de Cotonou.
Le capitaine est partout, les fruits aussi et l'essence de contrebande du Nigéria abonde en bidons pas chers.
Un pays riche en émotions, et sur la côte à Grand Popo, les hommes bravent la septième vague pour poser les filets.
Le Vaudou est pour un monde meilleur, je me rapproche ainsi de Pierre Verger, et Mamy Wata me ramène
à Jemanja que d'autres chantent au Brésil...

 

Posté par D Bergounhoux à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]